La pose collée de parquet

Tout d'abord, il faut savoir que la pose collée n'est pas d'une grande complexité. Néanmoins elle nécessite un support plan et sec.

La pose collée de parquet

Ce type de pose concerne les parquets contrecollés et massifs. De plus, elle est conseillée pour les salles de bain et les planchers chauffants.

Lors de la pose d’un parquet sur sol chauffant, il est impératif de :

•  Chauffer la pièce pendant trois semaines avant la pose,

•  Couper ensuite le chauffage 48h auparavant,

•  Ne le remettre en service qu’une semaine après, par paliers de 5 °C.

Les chauffages dits " basse température " sont les seuls à supporter la pose collée. Ces chauffages ne dépassent pas 28 °C.

Application

Pour faciliter l’accrochage et donner plus de souplesse au bois, la colle doit être étalée sur un support sec, propre et absorbant.

Suivez ces 2 étapes pour une pose réussie.

1. Poser la colle

Pour commencer, appliquez la colle dans les alvéoles de l’isolant. Pour cela, il y a 2 façons de procéder :

  • A l’aide d’un pistolet à colle pour une pose en cordons.
  • A l’aide d’un couteau à colle adapté sur le sol pour une pose en plein.

2. Poser les lames

Ensuite, positionnez votre lame sur la colle et appuyez pour la fixer. N’oubliez pas de laisser, entre le parquet et le mur, un espace appelé «joint de dilatation» et qui permet au bois de travailler. Enfin, frappez les lames avec une cale et un marteau pour les enclencher correctement avant de passer à la lame suivante.

Une fois le parquet posé, attendez environ une semaine pour passer aux finitions si nécessaire (poncer, vitrifier, cirer ou huiler) et poser les plinthes.

Sending
User Review
0 (0 votes)

Leave a Reply