Comment choisir les bons outils pour peindre ?

S’assurer d’un résultat impeccable lorsque l’on veut s’attaquer à des travaux de peinture est une question de choix : il faut adapter son produit et ses outils en fonction du support que l’on doit peindre.

C'est pourquoi nous vous détaillons ici, une liste non-exhaustive des outils nécessaires au succès de de vos travaux de peinture.

Comment choisir les bons outils pour peindre

Protégez vos sols et meubles

Bien peindre c’est avant tout bien préparer vos supports et… leur environnement ! Quoi de plus frustrant après des travaux que de passer de nombreuses heures à retirer gouttes et taches de peintures sur vos sols et vos meubles ! Il est essentiel de les protéger.

1. La bâche de protection

La bâche de protection est ici votre meilleure alliée. Choisissez sa taille en fonction de la dimension de votre pièce et la taille de vos meubles.

N'hésitez pas à prévoir plus grand que la surface de votre pièce. Cela vous évitera d'avoir des endroits non protégés. Un petit investissement pour se sentir plus à l'aise !

2. Le ruban de masquage

Si vous avez besoin de protéger les coins ou les angles de votre surface à peindre, nous vous conseillons l’utilisation du ruban de masquage (masking tape).

Cet accessoire peut être utile pour peindre les contours de fenêtre sans tâcher les vitrages par exemple. De plus, il permet également de masquer des parties à ne pas peindre, comme des poignées, des moulures etc…

Nous proposons 3 gammes de rubans de 50 mètres de long, et de deux largeurs différentes, 24 et 48 mm :

  • Le ruban 2090, est détachable jusqu’à 2 semaines sans laisser de trace.
  • Le ruban 2071, est détachable jusqu’à 60 jours sans laisser de trace.
  • Ce ruban 244, est détachable jusqu’à 6 mois sans laisser de trace.

N'oubliez pas de vous protéger vous, avec une combinaison !

Bien s’équiper pour peindre

1. Le rouleau

Le rouleau convient parfaitement lorsque l’on a une grande surface à peindre, comme un mur ou un plafond. Allons plus en détails sur sa constitution :

Premièrement, le manchon est la partie en contact avec la peinture.

Sa matière absorbante est à choisir en fonction du type de peinture que vous utilisez :

  • fibres synthétiques pour une peinture à l’eau
  • fibres naturelles pour une peinture à l’huile

La longueur des fibre est aussi importante, on choisira :

  • des fibres très courtes pour avoir un mat très fins
  • des fibres longues pour appliquer des peintures extérieures.

 

Deuxièmement, la monture est la partie sur laquelle le manchon est fixé. Il faut alors la choisir en fonction de la taille du manchon.

A noter : le manchon est à changer si besoin, tandis que la monture est réutilisable à l’infini.

 

De surcroît, nous proposons des rouleaux spécifiques :

Utilisez une perche télescopique pour votre rouleau si vous souhaitez peindre en hauteur comme un plafond ou le haut d'un mur.

2. Le pinceau

On le vous le présente plus : le pinceau plat (dit « queue de morue ») est utile sur de plus petites surfaces à peindre, comme des meubles, baguettes et moulures.

Voici le Spalter (pinceau plat rectangulaire). Il est idéal pour l’application uniforme de vernis et de vitrificateurs.

Enfin, le pinceau rond, ou à réchampir, est idéal pour les zones précises ou de finition comme un angle ou encore le contour de fenêtre.

Pour certains surfaces comme une porte, nous vous conseillons d'utiliser un pinceau à réchampir pour les moulures, et un rouleau pour les grandes surfaces planes. 

3. Le pistolet

Le pistolet est efficace et rapide pour une grande surface… Encore faut il savoir s’en servir ! Effectivement, il est généralement recommandé aux professionnels qui appliquent de très grandes surfaces. Là encore il faut adapter l’outil au support : on détermine la buse de projection en fonction du produit et de sa capacité à être dilué…

4. Le bac de peinture

Le bac à peinture est un outil facilitant l’application de la peinture. En effet, en déposant un peu de liquide dans le bac, en trempant le pinceau ou le rouleau puis en étalant la matière sur la surface striée, cela permet d’éviter la formation de dépôts solides ou de coulures.

Quant au camion à peinture, il est destiné à une utilisation pour une plus grande quantité.

5. Le mélangeur peinture

Il est primordial de mélanger la peinture avant application pour qu’elle soit homogène et uniforme en couleur. Comptez 5 minutes de malaxage avec le mélangeur à peinture avant d’utiliser votre peinture. Cette opération est à répéter régulièrement, les éléments les plus lourds constitutifs d’une peinture (tel que les pigments) ont tendance à tomber en font de pot.

Mélangeur à peinture avec crochet de suspension Savy
Mélangeur à peinture en métal Savy

Conseil après application : nettoyer ses outils

En fonction des peintures, il est recommandé de les nettoyer soit à l’eau soit au solvant. Cette action est à effectuer rapidement après application afin d’éviter que les outils ne sèchent et que de la peinture reste accrochée.

Astuce de peintre : conserver vos pinceaux dans sacs en plastiques serrés évite que vos outils ne finissent par sécher.

Vous voilà finement équipé pour commencer vos travaux de peinture !

Sending
User Review
0 (0 votes)

Leave a Reply